La Terre : la solution asymétrique.

Grâce aux données de l'IGN et de la Nasa, j'ai pu établir que la Terre est en expansion. Le taux d'expansion de son diamètre moyen est de 0,00000033314. Le rayon équatorial grandit plus vite que le rayon polaire. En l'année 2013, la surface de la Terre a augmenté de l'équivalent d'un fuseau horaire. Cette expansion de la Terre a des conséquences en termes scientifique, géographique, géodésique, climatique et diplomatique. 
En terme scientifique, c'est l'invalidation des sciences de la Terre en vigueur. En terme géographique, la géographie de la Terre est dynamique, elle n'est pas figée. En terme géodésique, les repères de surface de la Terre doivent prendre en compte le 24 ième fuseau horaire qui s'est constitué. En terme climatique, toutes les prévisions qui sont produites actuellement sont fausses. En terme diplomatique, se pose la question de la propriété des nouvelles surfaces créées, s'achant que la surface couverte par un fuseau horaire est très supérieure à celle du pays le plus étendu de la planète, la Russie. Cette surface revient-elle à celui qui l'a révélée et plus singulièrement à sa nation d'appartenance ?
d'appartenTous ces problèmes sont largement développés dans cet ouvrage.